Centre civique et culturel, Palencia (Espagne)

 

La prison translucide : une réhabilitation réussie !

 

Nom du projet :
Centre civique et culturel

Lieu :
Palencia (Espagne)

Architectes :
Ángel Sevillano Martín, José Mª Tabuyo Rodríguez (eXiT Architects) y Eduardo Delgado Orusco

Techniques :
Joint debout VMZINC, Profil à emboîtement VMZINC

Aspect de surface :
QUARTZ-ZINC®

 

En 1997, la prison provinciale de Palencia, au nord de Madrid, fermait ses portes, ses occupants étant transférés vers une geôle plus moderne éloignée de toute zone urbanisée. La question de sa réhabilitation a pu faire débat : fallait-il conserver ce bâtiment autrefois intégré à l’appareil répressif du franquisme, ou bien le détruire pour laisser la place à de nouvelles constructions, effaçant ainsi de sinistres souvenirs, mais aussi une partie du patrimoine historique ?

L’architecture de brique de style néo-mudéjar, considéré au XIXe siècle comme l’un des styles nationaux en dépit de ses emprunts à l’architecture maure, et le plan panoptique exemplaire du bâtiment central des cellules, auront finalement permis au complexe pénitencier d’éviter les pioches des démolisseurs. Les murs d’enceinte ont été abattus, le lieu tourné vers le public, partagé entre une administration et un centre culturel.

 

La reconversion a demandé des changements radicaux. Les petites cellules n’étaient pas compatibles avec le nouveau programme. Les architectes de l’agence EXIT Architects ont conservé les façades, mais vidé entièrement les espaces intérieurs des zones de détention pour recréer de vastes volumes éclairés par des verrières et des systèmes de sheds. Les changements de matériaux rendent lisibles les interventions contemporaines. 

Un bardage de zinc et de verre profilé habille les lanterneaux et les extensions liant les différentes parties de l’ancienne prison : secteur des cellules, administration, etc. Malgré la prédominance de matériau opaque, c’est pourtant l’impression de translucidité qui domine, et le zinc assure subtilement la transition des anciens ouvrages aux nouvelles structures. Une fois transformé, le site est devenu un lieu emblématique du quartier du Carmen, au sud de la ville.