Instituto tecnologico de los juguetes, Ibi, Alicante (Espagne)

 

Ce projet d’agrandissement des laboratoires de l’institut technologique AIJU à Alicante, en Espagne, est un exemple parfait d’une association réussie entre un ancien bâtiment et sa nouvelle extension recouverte de zinc.

 

Nom du projet :
Instituto tecnologico de los juguetes

Lieu :
Ibi, Alicante (Espagne)

Architectes :
José V. Jornet Moya - Nuria Vicent Blanes -
J. Francisco Picó Silvestre

Technique :
Cassettes

Aspects de surface :
QUARTZ-ZINC®, PIGMENTO® bleu cendre/rouge terre/vert lichen

 

La façade originelle n’est pas « condamnée » et reste, au contraire, perméable à la lumière  aturelle grâce à l’interposition d’une cour centrale ». Outre l’apport de lumière naturelle, ce choix a permis de conserver, pour des raisons de sécurité, l’accès depuis l’ancienne construction, tandis que l’union entre les deux bâtiments est réalisée par « des fentes » verticales habillées d’un placage de pierre calcaire.  « Cela nous a permis de marquer la transition entre les deux blocs, dont les finitions extérieures diffèrent tant par l’aspect que par la composition ». L’horizontalité des ouvertures est maintenue comme dans l’ancien bâtiment. La nouvelle construction, elle, est habillée d’un bardage en zinc : « La noblesse de sa finition et sa durabilité sont deux facteurs qui ont joué en la faveur du zinc. Ce choix procure une finition plus élégante et plus vivante accentuée par les variations de couleurs ».

 

NORMES ENVIRONNEMENTALES


Conforme à la réglementation thermique en vigueur en Espagne, cet ouvrage répond à tous les critères en matière d’économie d’énergie. Cela se traduit par une réduction des coûts de  maintenance et de fonctionnement. Ainsi, la structure béton isolée par l’extérieur procure une grande inertie thermique aux parois. La cour intérieure, entièrement vitrée, apporte lumière naturelle et stabilisation de la température et de l’humidité dans les laboratoires. En outre, l’eau chaude sanitaire est produite par un système solaire thermique installé en toiture, tandis que le contrôle de l’éclairage intérieur et de la climatisation est automatisé en fonction des heures d’ouverture du centre de recherche.

 

FOCUS TECHNIQUE


Pour réaliser des cassettes aussi grandes que souhaitait le concepteur, chaque élément de la façade a été renforcée par un panneau polystyrène. Une autre alternative aurait été d’utiliser la rigidité des panneaux VMZINC® Composite pour obtenir les formats désirés. Ou le système de cassettes Mozaik® pour la modularité de la pose.