Habitat individuel, Silkeborg (Danemark)

 

Plébiscitée par les habitants à travers le monde, la maison individuelle pose problème aux  Architectes et aux urbanistes, qui lui reprochent en premier lieu sa faible qualité architecturale. A budget égal, serait-il possible de produire une habitation contemporaine qui échappe à la triste fi gure du «toit à deux pentes» si répandue universellement ?

 

Nom du projet :
Habitat individuel

Silkeborg (Danemark)

Architecte :
3xN & M2

Technique :
Joint debout VMZINC

 
Aspect de surface : 
ANTHRA-ZINC®

 

Souhaitant répondre à cette question par l’affirmative, de nombreux architectes ont recherché une alternative. Au Danemark, un promoteur privé a, de sa propre initiative, tenté de renouveler l’habitat individuel en créant une sorte de lotissement modèle dont les maisons ont été dessinées par des grands architectes du pays.

 

 

 

La villa Kip, conçue par l’agence 3xN, fait partie de cette opération. Sa forme a été inspirée d’un Origami, art japonais du pliage de papier très en vogue chez les architectes contemporains. Le papier et son pli sont matérialisés par l’emploi de matériaux homogènes : ANTHRA-ZINC® en toiture, revêtement en lames de bois lasurées noires en façade. Les diagonales des vitrages semblent suivre elles aussi la ligne du papier. Les grandes baies vitrées s’ouvrent largement sur l’extérieur et offrent un grand salon clair et spacieux. Cette maison contemporaine et atypique a su trouver son public : 54 exemplaires ont été construits à travers le Danemark.