Centre d'événements "Il Maggiore", Verbania (Italie)

 

Implantée près de la frontière suisse, la ville italienne de Verbania cultive les entre-deux, se plaçant entre Piémont et Lombardie, entre univers urbain et naturel, entre plan d’eau et montagne, entre lac et rivière. Une nature double qui ne facilite pas la tâche de l’architecte amené à y intervenir, quel élément du contexte doit-il en effet retenir pour fonder son projet ? 

 

Nom du projet :
Centre d'événements "Il Maggiore", 

Lieu :
Verbania (Italie)

Donneur d'ordre :
Comune di Verbania

Architectes : 
Gruppo Stones (Fabrizio Bianchetti Architetto, Salvador Perez, S.Arroyo,G.Marzorati, F. Bianchetti)

Entreprise :
Monetti - Notarimpresa spa Final project 

Technique :
Joint debout VMZINC®, Zinc déployé

Aspect de surface :
QUARTZ-ZINC®

 

Invités au concours pour la conception d’un centre multifonctionnel en bordure du lac, sur un des derniers terrains naturels de la ville, les architectes réunis dans l’équipe bien nommée du Stones Group n’ont pas hésité. Ils se sont inspirés des galets que l’on trouve en bordure du lac ou à l’embouchure de la rivière San Bernardino qui borde une partie du site. En résulte un bâtiment paysage, plus sculpture qu’ouvrage, égrenant le programme dans quatre galets monumentaux reliés par un parallélépipède ménageant une ouverture panoramique sur le lac Majeur.

 

 

Réalisé en béton, l’ensemble du gros oeuvre suit une logique orthogonale. Une structure en bois lamellé-collé permet d’obtenir la volumétrie arrondie qui donne toute sa force au projet. Une suite d’arcs posés verticalement est reliée au voile maçonné par l’intermédiaire de bracons également en lamellé-collé. Cette belle structure abritée sous sa peau de zinc prépatiné QUARTZ-ZINC ®  ménage des espaces assez vastes pour loger un théâtre, un cinéma, des bureaux, un bar-restaurant et dessalles de conférence. L’enveloppe métallique est posée avec soin suivant la technique du joint debout : longues bandes parallèles ou gironnées permettant de gérer au mieux la double courbure. Dans les parties où des ouvertures pour l’illumination naturelle ou pour la ventilation étaient nécessaires, le même zinc prépatiné a été employé, mais ici en métal déployé. L’unité de matériau préserve ainsi l’intégrité de ces rocs grandioses, que les architectes imaginent comme le point de départ d’un nouveau parcours en bordure du lac.

 

Partie intégrante du projet, les emmarchements et aménagements paysagers appellent à requalifi er l’espace entourant le centre des congrès, pour offrir au lac Majeur un espace qui ne l’est pas moins !