Centre commercial Palladium Mall, Chennai (Inde)

 

Aujourd’hui, le commerce doit étonner pour séduire. Le Mall Palladium de Chennai y parvient par sa peau tridimensionnelle, évoquant un écrin et le monde du luxe.

 

Nom du projet :
Centre commercial Palladium Mall

Lieu :
Chennai (Inde)

Architecte :
Urban studio, Nath Pronit

Technique :
Zinc customisé

Aspect de surface :
PIGMENTO® Brun

 

Les centres commerciaux symbolisent l’essor économique de l’Inde contemporaine. Si on en comptait trois en 2001, on en recensait déjà 570 en 2013, selon Asipac Consulting. La « mall-mania » touche toutes les grandes villes indiennes : 34 nouveaux centres commerciaux seront ainsi inaugurés d’ici à 2020. S’il ne supplante pas le « Kirina Shop », sorte d’épicerie généraliste assurant l’approvisionnement de la majorité de la population, le shopping mall incarne un style de vie à l’Occidentale, et une forme de modernité. Les visiteurs s’y rendent pour faire des achats, se rencontrer et s’y divertir. 

 

Après Mumbai, le promoteur Phoenix Mill vient d’inaugurer un centre commercial à Chennai, la cinquième ville du pays. Sous la bannière Palladium, 70 enseignes se regroupent en un lieu qui propose de vivre une « expérience » centrée sur le luxe. Les architectes d’Urban Studio ont donc traité le volume du centre comme un écrin précieux, revêtu en d’un zinc PIGMENTO® brun, afin d’annoncer le caractère exceptionnel du programme. Il n’était pas seulement question de couleur, mais aussi de modénature, et plusieurs solutions ont été envisagées pour aboutir à la réalisation d’une peau vibrante : écailles sur-mesure ou préformées de type ADEKA®, bardeaux rhomboïdes, etc. Les architectes et le client ont finalement retenu la mise en œuvre d’une cassette pliée et customisée afin d’ajouter des volumes en 3D.

 

 

Cinq modules différents ont été nécessaires pour recréer un effet qui rappelle la façade du Palazzo dès Diamanti de Ferrare. La hauteur du relief varie pour s’adapter aux différentes parties de la façade : parties planes, parties incurvées dite de transition et nécessitant trois modules différents, et courantes, sans couronnement en porte-à-faux. Une solution innovante témoignant de la créativité et de la curiosité d’un marché qui, bien qu’acquis au métal, n’a découvert le zinc que très récemment.