Observatoire Gemma, New Hampshire (USA)

 

Le développement de projets d'observatoires internationaux rassemblant des scientifiques prestigieux autour de télescopes gigantesques, implantés dans les montagnes les plus reculées de la planète, n’est pas venu à bout des observatoires amateurs. On trouve encore des passionnés qui,
comme les astronautes amateurs au 19e siècle, se consacrent à l’observation des astres lointains.

 

Nom du projet :
Onservatoire Gemma

Lieu :
New Hampshire (Etats-Unis)

Architectes :
Anmahian Winton Architects

Technique :
Profil Agrafé VMZINC®

Aspect de surface :
QUARTZ-ZINC®

 

La passion des étoiles entraîne naturellement l’astronome contemporain loin des villes et des zones urbanisées. S’il n’est pas implanté sur un haut plateau du Chili ou d'Hawaï, l’observatoire Gemma est situé sur une colline, dans une zone peu peuplée du New Hampshire, au centre d’un paysage sombre de près de 5 kilomètres de diamètre, échappant à la pollution lumineuse. 

 

Un environnement naturel que les architectes ont voulu perturber le moins possible, ce qui explique pourquoi leur observatoire ne renvoie pas l’image traditionnelle que l’on associe à ce type de programme, celle de la traditionnelle coupole. Ici, pas de dôme hémisphérique mobile, et dans un sens, pas de bâtiment non plus. L’observatoire Gemma imite les blocs de granit naturels que l’on trouve sur le site. Ses multiples facettes défi nissent un volume qui semble le produit de plissements et collisions géologiques. Le revêtement de zinc renforce son intégration dans l’environnement : sa couleur grise renvoie aux roches environnantes, les rangs de profils agrafés changent régulièrement de direction en réponse à la topographie. 

Cette logique se poursuit jusque dans la tour d’observation à la volumétrie rhomboïdale. Un mécanisme de précision permet de faire tourner facilement ce bloc monolithique. En position d’arrêt, la « coupole » est orientée vers le sud, une faille dans la peau métallique pointant le télescope vers l’étoile polaire et comme une boussole pour l’astronome placé à l’intersection des forces telluriques et de l’infinité de l’Univers.

 

 

 

 

   

 

.