Girouettes estampées

 


A l'époque féodale, la girouette est un signe distinctif de la noblesse, une marque seigneuriale qui se substitue à la bannière. Il faut attendre le XVIIIème siècle pour voir son utilisation se démocratiser. Elle personnifie alors par son dessin et sa silhouette le métier ou la passion de son propriétaire. Posées sur un épi au sommet d'un toit, les girouettes servent à indiquer la direction du vent. La plus emblématique reste la girouette estampée "Coq" qui vient terminer les clochers de nos églises.

Le saviez vous ? en cas d’absence de modèles originaux, les ornemanistes VMZINC sont en mesure de recréer des ornements à partir de photographies, de gravures anciennes ou de dessins d’architectes.

    • girouette 1 croquis
    • girouette 1
    • girouette 2
    • girouette 3
    • girouette 4