Collège Luis Ortiz de Saint Dizier – « Bâtiment Tertiaire – Démarche HQE® »

La révision du PLU est l’opportunité pour la Ville de Saint-Dizier de mieux intégrer la prise en compte de l’environnement dans sa stratégie globale de développement. C’est pourquoi elle a décidé de mener une démarche d’accompagnement et d’animation initiée par l’ADEME pour garantir une intégration efficace des préoccupations environnementales à chaque étape du projet de PLU.

L’AEU interviendra tout au long du processus :

  • par la réalisation d’un diagnostic pluridisciplinaire de l’état initial de l’environnement : bilan complet des points forts et des points faibles du territoire pour chaque thématique environnementale et identification des enjeux environnementaux prioritaires sur la commune
  • en introduisant des préconisations environnementales urbaines et architecturales dans la conception du projet de PLU

En traduisant par des pistes d’action concrètes les principes du PLU pour une mise en œuvre optimale des objectifs environnementaux

 

Profil environnemental du collège Luis Ortiz :

Pour la construction du collège Luis-Ortiz, le conseil général a effectué des choix qui ont permis à l’établissement d’obtenir la certification « Bâtiment tertiaire – Démarche HQE® ».

Les enjeux environnementaux priorisés et particulièrement traités dans ce projet sont :

 

Gestion de l’énergie

La conception même de la construction vise à économiser l’énergie sous toutes ses formes. C’est un collège « Énergie Zéro » : l’établissement produit autant d’énergie qu’il en consomme grâce au recours important :

  • à une structure bois,
  • aux toitures engazonnées ou recouvertes de membranes d’étanchéité, équipées
  • de cellules photovoltaïques*,
  • aux fenêtres à triple vitrage,
  • à la technique d’échange de flux d’air entrant et sortant permettant de réchauffer l’air prélevé de l’extérieur avec les calories contenues dans l’air expulsé des salles de classe. Ces dernières ne sont chauffées qu’en fonction de leur occupation réelle.

*2 500 m2 de cellules photovoltaïques en panneaux ou intégrées dans les membranes d’étanchéité des toitures permettent de fournir de l’électricité.

 

Gestion de l’eau

Tout a été prévu pour limiter au maximum la consommation : chasses d’eau à débit réduit, limitation de la pression, espaces verts plantés d’espèces peu consommatrices d’eau et bassins permetant l’infiltration des eaux pluviales, robinetteries économes temporisées.

 

Confort hygrothermique

Les qualités thermiques des bâtiments suppriment 95% des ponts thermiques et l’utilisation de vitrages performants évitent les points de condensation et les effets de paroi froide.

L’air introduit dans les locaux est à température proche de l’ambiance grâce à la ventilation double-flux.

 

Gestion des déchets d’activité

L’accès au local déchets est facilité pour les camions de collecte.

 

L'Entretien et maintenance

Le choix des matériaux a été effectué notamment en fonction de leur durabilité (bois et béton brut) et permet un nettoyage facilité, sans usage de produits toxiques pour les sols et revêtements.

Afin de limiter les nuisances de chantier et de privilégier un chantier sec, le collège repose sur une structure en bois massif multiplie fabriquée en atelier et assemblée sur site, et en béton. L’isolation a été mise en place par l’extérieur et un bardage en bois de mélèze recouvre les bâtiments.

Le collège est chauffé par géothermie, avec deux pompes à chaleur sur nappe phréatique avec forages à 50 mètres.