Critères de dimensions



Des limites dimensionnelles des feuilles et longues feuilles découlent les différentes techniques d'assemblage longitudinal ou les jonctions transversales. Le choix judicieux de ces techniques conditionne l'étanchéité de l'ensemble de la couverture.

Ce sont des contraintes mécaniques et essentiellement les charges climatiques (neige et pression dynamique du vent) qui conditionnent les limites de largeur et d'épaisseur du zinc laminé en couverture.

Il faut garder à l'esprit que réduire la largeur des feuilles, augmenter leur épaisseur ou augmenter le nombre de pattes de fixation, sont autant de moyens qui agissent simultanément pour assurer la bonne tenue d'une couverture au vent (fonction du climat, de l'exposition et de la hauteur du bâtiment), et par conséquent son étanchéité.

Longueur

La bonne gestion de la dilatation du matériau passe par un positionnement adéquat des pattes de fixation (fixes et coulissantes).

La longueur maximale est fonction de la pente de la couverture :

Pente Schéma

Pente entre
5% et 20%
(3° à 11°)

L1 = 10 m et L2 = 5 m dans le cas de faîtage ou ressaut
L2 = 0 si la tête est prise dans une agrafure (simple ou double)


Pente de 20 % a 60 % (11° a 34°) =
longueur maximale 13 metres

L1 = 10.00 m et L2 = 3.00 m dans le cas de faitage ou ressaut.

L2 = 0 si la tête est prise dans une agrafure (simple ou double).


Pente entre 60% et 173 % (30° à 60°) =
longueur maximale 10 metres 


Pente superieure a 173 % (100°) =
longueur maximale 6 metres (C’est le cas pour le bardage)

Avec des longueurs supérieures, les phénomènes de dilatation/retrait ne peuvent plus se produire librement sous l'effet de la pesanteur et les manipulations deviennent difficiles.

Il est également important de maintenir certains jeux pour laisser au métal la possibilité de se dilater sans contrainte au niveau des finitions :

  • au faîtage (si la partie fixe n'est pas en tête de feuille),
  • au niveau des jonctions transversales (jeu de la bande supérieure par rapport à la bande inférieure, elle-même fixée en tête),
  • au niveau des jonctions longitudinales (dilatation transversale des longues feuilles),
  • à l'égout (à calculer en fonction de la longueur des feuilles).

Largeur

La largeur développée 500 mm est utilisable dans toutes les zones et sites.
La largeur développée 650 mm est à proscrire en zone 4 quelque soit le site et en zone 3 site exposé.
Limiter les largeurs permet d'éviter les battements au vent et le déchirement du métal en assurant une meilleure répartition du nombre de pattes de fixation.
En climat de montagne et bord de mer ou lorsque l'incertitude subsiste sur les données climatiques vent on se limitera à des largeurs de 500 mm.
En bardage, on se limitera à des largeurs de 500 mm pour des raisons de densité de fixation.
La largeur maximale dépend de la région vent, suivant les règles N.V.65 - mod. déc. 99 (voir carte des vents).

Zone vent Exposition Largeur feuille (mm)
1 Tous sites 650 ou 500
2 Protégée, normale & exposée 650 ou 500
3 Protégée, normale & exposée 650 ou 500
500
4 Tous sites 500
5 Tous sites 500

 

Epaisseur

Les épaisseurs couramment disponibles sont :

  • 0,65 mm,
  • 0,70 mm,
  • 0,80 mm.

En région de montagne, une épaisseur minimale de 0,70 mm est requise (chocs thermiques importants).

En bardage, l'épaisseur sera augmentée pour accroître la rigidité des panneaux. Une épaisseur de 0,70 mm, 0,80 mm ou 1 mm sera choisie selon le type de profil.