Contact avec les autres matériaux



Contact avec les autres métaux

Les différents métaux peuvent se classer en fonction de leurs potentiels normaux par rapport à l'électrode normale d'hydrogène.

En présence d'humidité, le métal au potentiel le plus élevé dans la classification électrochimique décompose le métal de potentiel inférieur et entraîne sa destruction après un certain temps par accélération de la corrosion.

De façon pratique, un certain nombre de contacts sont acceptables, d'autres sont à éviter. Ces données sont importantes, notamment dans la mise en œuvre de systèmes de protection contre la foudre.

Par ailleurs, l'eau ne doit jamais ruisseler d'un métal à potentiel élevé vers un métal à potentiel inférieur. L'eau se charge en effet d'ions qui peuvent détruire le métal le plus faible.

On installera donc les différents métaux dans l'ordre suivant, de haut en bas :


  • aluminium,
  • zinc,
  • acier galvanisé,
  • cuivre,
  • plomb.

Contacts admis

Plomb

nous proposons sur le marché des éléments de finition à base de zinc et de plomb.

Aluminium

bien que l'aluminium ait un potentiel plus bas que celui du zinc, il se recouvre d'une couche protectrice naturelle, tout comme le zinc. Les deux surfaces passivées ont des valeurs de potentiel très proches, ce qui exclut tout risque de corrosion.

Acier galvanisé

la galvanisation consiste à recouvrir l'acier d'une fine pellicule de zinc pour le protéger de la corrosion. Ce contact zinc-zinc ne pose donc aucun problème.

Cuivre étamé

(cuivre recouvert d'étain) peut être en contact avec le zinc.

Acier inox

inox plombé ou étamé, ferritique et austénitique.


Contacts non admis

Cuivre, fer ou acier non protégés