L'alliage zinc

Le zinc est un élément naturel extrait du minerai de la blende. Un processus métallurgique, comprenant le grillage de la blende, la réduction de l'oxyde de zinc obtenu et le raffinage par électrolyse, permet l’obtention du zinc utilisé dans la construction. Les feuilles, bobines et rouleaux destinés à la fabrication des produits courants découlent du laminage à chaud.

Les produits sont fabriqués à partir de zinc de haute qualité Z1 (zinc pur à 99,995 %) défini par la norme EN/ DIN 1179 avec une addition de :

  • titane : min. 0,06 % - max. 0,2 % ,
  • cuivre : min. 0,08 % - max. 1,0 % ,
  • aluminium : max. 0,015 %.

- L'addition de cuivre rend l'alliage plus dur et augmente sa résistance mécanique, ce qui lui confère une patine naturelle, un aspect plus gris (la patine était plus blanche avec les anciens alliages).

- L'addition de titane augmente la résistance au fluage du matériau (notamment sous l'effet de contraintes thermiques alternées).

 




 

 
Propriétés physiques
Masse volumique 7.2 kg/dm³
Coefficient de dilatation (dans le sens du laminage) 0.022 mm/m/°C
Point de fusion 420°C
Température de recristallisation 300°C