Performance énergétique

La performance énergétique d’un bâtiment se calcule et s’optimise à l’échelle du bâtiment.

Elle repose notamment sur 3 leviers d’action :

 

Contrôle des déperditions thermiques 

Généralités
 

En France, les règles de calcul relatives à la performance thermique des bâtiments sont spécifiées dans la Règlementation Thermique en vigueur (actuellement la RT 2012).

Les produits de construction utilisés en enveloppe des bâtiments contribuent plus ou moins directement à la performance thermique des bâtiments. A l’échelle d’une paroi, seuls les matériaux isolants ou à forte inertie thermique contribuent significativement à sa performance thermique.

VMZINC face aux déperditions thermiques

Concernant les solutions VMZINC, la résistance thermique du zinc laminé est faible (R = 8,62.10-6 m2/W.K pour une épaisseur de zinc de 1 mm) mais il n’a pas d’impact sur la performance thermique de la paroi :

  • soit par ce qu’il est situé à l’extérieur de lame d’air et n’est donc pas pris en compte dans le calcul de la résistance thermique (solutions ventilées),
  • soit par ce que son impact n’est pas significatif devant celui de l’isolant (solutions non ventilées).

Toutefois, les solutions VMZINC contribuent à la performance thermique de l’enveloppe puisque leur conception leur permet d’être associées à des isolants performants selon de fortes épaisseurs et à des systèmes de fixation et d’ossature à faibles ponts thermiques.

La valeur du coefficient de transmission surfacique d’une paroi utilisant un système VMZINC dépend de sa composition (type de mur, nature et épaisseur de l’isolant, choix de l’ossature, etc.). En fonction des choix constructifs faits par l’architecte et grâce aux performances des solutions VMZINC, cette valeur peut être très basse et permettre de répondre aux contraintes thermiques les plus exigeantes.

 

Contrôle des apports solaires

Généralités
 

Le contrôle des apports solaires à travers les surfaces transparentes du bâtiment constitue un levier d’action essentiel pour la maîtrise de la performance énergétique des bâtiments car les apports thermiques associés représentent la part la plus importante du bilan thermique d’été.

Le contrôle des apports solaires peut se faire en gérant :

  • la proportion des vitrages,
  • leur qualité thermique,
  • les protections solaires.

L’offre perforée de VMZINC
 

VMZINC met désormais à la disposition de ses clients une offre de solution de façade perforée alliant esthétique et contrôle des apports solaires.

Fixes et posées à l’extérieur du bâtiment, les solutions perforées de VMZINC présentent les caractéristiques reconnues comme étant les plus performantes du marché de la protection solaire.

 

Génération d’énergie renouvelable

Généralités
 

Issue du soleil, du vent, de la chaleur du sol ou de la biomasse, l’énergie renouvelable peut être d’origine variée.

Dans le bâtiment, les sources d’énergie renouvelable généralement les plus utilisées sont l’ensoleillement et la géothermie.

L’offre photovoltaïque de VMZINC
 

VMZINC propose une offre de solutions solaires photovoltaïques pré conçues avec le moins de systèmes spécifiques (intégration aisée de système PV en association avec les systèmes VMZINC)

 

Références de bâtiments performants
 

Les exemples de bâtiments thermiquement performants et utilisant des solutions VMZINC sont nombreux.

A titre d’illustration, l’immeuble de bureaux « Mediacom 3 – Energie Zero » conçu par l’architecte et enseignante Françoise-Hélène JOURDA, pionnière en matière de construction durable sur le marché français et à l’internationale, est un bâtiment à énergie positive.

 

Mediacom 3 – Energie zéro

Architecte : Françoise-Hélène JOURDA
Aspect de surface : QUARTZ-ZINC
Technique : VMZ Profil agrafé

Données techniques

Matériaux
Dès la conception, un choix de matériaux pertinents (durables, recyclables, facilement démontables, pose à faibles nuisances) :

 

  • structure mixte béton – métal
  • Façades en bois et zinc VMZINC
  • Menuiseries en bois et en aluminium
  • Coursives en acier
 

Maîtrise de l’énergie

Economie d’énergie

  • solation très renforcée : 26 cm d’isolant
  • Système de ventilation optimisé : double flux
  • Ventilation naturelle renforcée pendant l’été
  • Eclairement naturel optimisé
  • Protections solaires externes
  • Inertie thermique

Production d’énergie
700 m2 de panneaux photovoltaïques (toiture, façade est, pignon sud) produisent 42 Kwep/m2/an.