Recyclage

Le zinc laminé est non seulement recyclable à 100% mais est effectivement recyclé à 98% en France (12) et à plus de 95% en Europe de l’ouest (13)!

Le vieux zinc laminé récupéré à l’occasion de travaux de réhabilitation ou de démolition a conservé l’exacte composition qu’il avait au moment de sa pose. Il reste donc un zinc de très haute pureté ayant une valeur marchande élevée à un prix plus avantageux que celui du zinc primaire coté à la Bourse des Métaux de Londres (London Metal Exchange).

Pour cette raison, et depuis plusieurs décennies, le vieux zinc laminé est un matériau prisé des filières utilisatrices de zinc de deuxième fusion telle que la galvanisation de l’acier, la production de laiton ou celle d’oxyde de zinc. Il n’est pas réutilisé dans la production du zinc laminé neuf.

Source : Rezinal 2014

La filière de récupération et de recyclage du vieux zinc laminé s’est donc organisée de manière structurée et efficace permettant d’atteindre les taux de recyclage les plus importants du secteur du bâtiment.

La quantité annuelle de zinc laminé ainsi récupéré en Europe est estimée à 100 000 tonnes (14). Sachant que la teneur en zinc du minerai est comprise entre 5 et 12 % , le recyclage du vieux zinc laminé permet une économie de 1 et 2 millions de tonnes ressources minières !

(12) Recyclage du zinc laminé – Rapport de l’institut i+c – 2011
(13) Fact sheet Recyclage – IZA
(14) A documenter.