Saga Zinc extrême : A la conquête de l’Inde

Notre série Zinc Extrême poursuit son tour du monde. Après la Nouvelle Zélande, direction l’Inde, un continent immense au sein duquel le marché du zinc est en devenir.

C’est à Chennai, quatrième plus grande ville de ce continent, aussi connue sous son ancien nom de Madras, que VMZINC a réalisé la façade du très luxueux « Palladium Mall ». Ce projet est très instructif du positionnement que nous avons pris pour pallier le prix élevé de notre matériau par rapport aux produits locaux. Dès le début, nous avons compris qu’il fallait nous intéresser aux problématiques difficiles, aux bâtiments de configurations géométriques complexes et proposer un service d’études très poussé.

Matériau + conseils = la bonne formule

Quelle était la demande pour ce bâtiment ? Réaliser le bardage d’une façade à double courbure, concave et convexe, au moyen de petits éléments à reliefs variables permettant de créer sur cette entrée de prestige, des effets visuels très originaux. Initialement prévu en aluminium, ce projet a basculé en zinc. Ce changement de matériau en notre faveur résulte de deux cofacteurs clés à l’échelle de ce pays :

1. L’architecte a adoré la texture de notre PIGMENTO® Brun.

2. Nous avons par ailleurs fourni plusieurs maquettes à l’échelle 1/1 c’est à dire en vraie grandeur, pour valider le concept et le format des modules pliés par un façonnier local partenaire) et l’avons notamment aidé en optimisant les coupes de manière à réduire le chutage du métal à quelques pourcents.

Marché à fort potentiel : à aborder avec modestie et esprit collaboratif

J’ai eu la chance dans ma précédente fonction commerciale (Direction commerciale Sud–Europe et marchés lointains) de pouvoir tester de nouveaux marchés, notamment dans les pays à fort potentiel de développement économique. Nous avons décidé d’aborder l’Inde en 2009.

Jamais un seul m² de zinc n’avait été posé dans ce pays, démographiquement en pleine expansion. Des études de marché attestaient des besoins immenses en matière de logements, de bâtiments publics et d’équipements. Mais encore fallait-il vérifier le véritable potentiel d’un matériau plutôt haut de gamme comme le zinc dans les filières locales.

Pendant un an, un jeune cadre à fort potentiel, financé par le « Prince Albert Found »1 a réalisé une vaste étude de marché visant à identifier des partenaires en particulier dans le domaine de la pose. Au cours de cette période, j’ai eu moi-même l’occasion de promouvoir notre matériau auprès d’architectes locaux. Ceux-ci, notamment dans les grandes agences, du fait du lien culturel avec l’Angleterre où certains ont fait leurs études, ont immédiatement marqué leur intérêt pour le zinc, nos patines et nos colorations. Mais à l’instar de tous nos développements dans des contextes pionniers, les architectes s’interrogeaient, en toute logique, sur les conditions de mise en œuvre et sur le niveau de compétence des installateurs locaux, que nous n’avions pas encore formés.

C’est pourquoi, nous avons d’abord investigué le réseau des entreprises de pose des couvertures et bardages métalliques. Orientées vers les projets de grande taille (aéroports, gares, logements ou bureaux), celles-ci posaient déjà des couvertures profilées sur site en aluminium (ribbed roofing) ou des panneaux composites de fabrication locales.

Chemin faisant, et pour ne pas nous éparpiller dans cet immense pays, nous avons sélectionné les villes à plus fort potentiel (Delhi, Mumbai, Pune, Chennaï, Bangalore, Calcutta), au sein de ces territoires urbains, les architectes les plus influents, ainsi que les entreprises les plus fiables et motivées à se former au zinc

En l’espace de 6 mois en 2012, une équipe locale de 10 personnes s’est créée autour de Girish Dharashar, notre directeur local. La pompe à projets a ainsi été progressivement amorcée et les premières réalisations, au début très modestes, ont été enregistrées sur tout le territoire. Nous en comptons à ce jour plus de deux cents dont l’héliport de Delhi ou l’aéroport Ozar de Nashik à l’est de Mumbaï.

Et ce qui nous motive à développer des solutions locales souvent ingénieuses ou très économiques, c’est qu’à travers nos éditions, elles sont ensuite reprises et adaptées par des architectes en Europe. La boucle est ainsi bouclée !

Au programme du prochain Post Zinc Extrême, la toute première réalisation VMZINC au Sri Lanka !

Que pensez-vous de ce bardage au « Palladium Mall » ? Votre avis nous intéresse !

 

Roger Baltus
Ingénieur - Architecte
Directeur Communication de VMZINC

 

1-fonds royal destinés à soutenir les entreprises belges dans leurs démarches à l’export. Pour rappel Umicore est une entreprise basée à Bruxelles et fait partie du cours boursier BEL 20

  Chronique de Roger Baltus