Saga Zinc Extrème: La (grande) maison dans la prairie !

Ma rubrique zinc extrême nous embarque de nouveau à l’autre bout du monde. Cette superbe maison unifamiliale a été construite au sud ouest de l’Île du Sud, à proximité de Queenstown en Nouvelle Zélande. Dans cette région époustouflante et préservée qui donnent parfois le sentiment de revenir aux origines du monde, le réalisateur Peter Jackson a tourné la fameuse trilogie du «Seigneurs des anneaux».

Une maison en osmose avec son environnement

Le programme de l’habitation est très lisible car tout y est de plain-pied. La maison de la famille Darfield, dessinée par l’agence KOIA Architects et construite en 2010, a été conçue un peu dans l’esprit de la « prairie school » qui avait donné naissance dans le Wisconsin au début du XXème siècle aux vastes villas ouvertes sur la nature notamment celles célèbres de Franck Lloyd Wright.

Sans cesse améliorer le procédé initial !

Le magnifique paysage et la topographie du terrain en ont fortement influencé la conception. Trois volumes simples sont organisés autour d’une sorte de cour centrale rectangulaire où l’on arrive en voiture. Ils sont couverts d’une toiture dont la pente unique est inclinée vers l’intérieur, permettant ainsi de ménager sur les côtés extérieurs de grandes baies vitrées donnant sur la montagne environnante.

Les vues en hiver sont très spectaculaires car la maison sous la neige semble littéralement fondue dans le paysage !

• Mise en place d’une veille technologique internationale, certainement une des premières dans le monde,

Du zinc en toiture mais aussi sur les murs intérieurs

L’utilisation du zinc mérite à elle seule le détour. Le prépatiné de couleur noire (QUARTZ-ZINC) posé en bandes parallèles à joint debout sur l’ensemble des toitures et des façades opaques unifie l’ensemble.

A noter, par ailleurs, la large porte de garage, également habillée de zinc. Une fois fermée, celle-ci disparait quasiment à la vue en s’intégrant de manière mimétique au parement. Comble du raffinement, le même zinc a été utilisé pour l’habillage très sobre de plusieurs murs intérieurs.

Une pose particulièrement soignée

Il aura fallu environ trois mois de bateau pour convoyer les bobines de zinc depuis l’Europe (là où sont implantés nos laminoirs) vers notre lieu de stockage à Melbourne, avant qu’elles ne soient réacheminées par bateau dans le port de Christchurch.

La mise en œuvre du zinc a été particulièrement soignée pour résister aux assauts du climat.

Notre partenaire local, l’entreprise bien nommée «the Architectural Roofing Company (*)» , a porté une attention toute particulière aux raccords des plans des toitures et des bardages. Les nervures des bacs de zinc ne sont en effet pas interrompues, conférant une touche d’élégance que l’on pourrait qualifier de « rustique raffiné » à ce bâtiment à ossature bois.

Notre équipe locale nous a confirmé que la toiture est toujours bien en place et assure sereinement sa fonction d’étanchéité dans ce contexte climatique extrême marqué par de fortes amplitudes de températures. Le zinc noir a progressivement reformé sa patine naturelle. Il s’est de ce fait légèrement éclairci pour présenter sa belle couleur de croisière gris foncé.

Peut-être verrons-nous prochainement cette belle villa servir d’écrin et de lieu de tournage pour un prochain film !

Roger Baltus
Ingénieur - Architecte
Directeur Communication de VMZINC

 

  Chronique de Roger Baltus