Bâtiment/architecture : ma rétrospective 2016

 

Bâtiment/architecture : ma rétrospective 2016

Janvier
Pritzker price 2016 : Alejandro Aravena

Un pavé dans la mare des Pritzker ! C’est Alejandro Aravena, un outsider inscrit de dernière minute par la volonté de quelques supporters enthousiastes, qui a remporté ce prix prestigieux. Cet adepte de la pratique collaborative sait produire des architectures pleines de force. Ses constructions participent à offrir des opportunités aux plus défavorisés, à atténuer les effets des catastrophes naturelles, à réduire la fracture énergétique et à procurer des espaces publics accueillants. Il nous montre comment l’architecture, à son meilleur niveau, peut améliorer la vie des gens. Le Pritzker va-t-il le faire rentrer dans le rang ?

Février
Les mots de l’année : Frugalité & Requalification

Pierre Rabhi parle de sobriété heureuse. On comprend tous ce que cela veut dire car il est possible de faire beaucoup mieux avec moins. Construire frugal n’est pas construire bas de gamme, c’est construire plus intelligemment. Ce concept fait son chemin et les jeunes bâtisseurs l’ont intégré naturellement. On rénovait, on restaurait, on réhabilitait maintenant on requalifie ! Les métropoles Européennes doivent raccorder leurs banlieues avec leurs centre- villes, l’ancien avec le neuf. La requalification concerne donc les espaces comme les immeubles. Requalifier, c’est partir de l’existant et optimiser les surfaces, améliorer le confort des habitants et les performances thermique ou acoustique. On ajoute, on creuse, on dilate, on surélève. Pour les architectes, c’est moins spectaculaire que de faire du neuf, mais c’est beaucoup plus exigeant donc motivant !

Mars
Décès de Zaha Hadid

L’architecte urbaniste irako-britannique Zaha Hadid est décédée brutalement le 31 mars. Quand la nouvelle est tombée, personne n’y croyait. Après des années de création et d’efforts pour imposer ses somptueuses lanières, elle était devenue incontournable dans le monde de la construction. Une réussite sur le tard pour la seule femme « starchitecte » qui laisse un grand vide. Est-ce que son œuvre qualifiée de « déconstructiviste » et surtout son style lui survivra ?

Avril
Infos couvreurs : e-communauté

Phénomène à suivre. Les jeunes couvreurs s’expriment abondamment, avec fierté et humour, dans les réseaux sociaux. Ils montrent ce qu’ils ont réalisés. Ils parlent de leurs conditions de travail, de sécurité, de l’outillage et des équipements mais aussi de leurs hobbies. Si la vie en altitude est rude et risquée, elle permet de vivre des instants hors du commun devant des paysages urbains exceptionnels ou des levers de soleil magiques.

Mai
Profession architecte

La revue ARCHI-CREE a consacré un numéro entier à ce sujet. La cité de l’Architecture en fera le thème d’une très attendue exposition en 2017. Deux exemples parmi d’autres qui confirment l’évolution de l’image et du rôle de l’architecte. Les stars sont toujours là et bien là. Elles sont nécessaires comme les divas de la haute couture pour faire parler de la mode. Mais les nouveaux outils digitaux, les nouvelles manières de concevoir conjugués aux attentes de plus en plus précises des occupants donnent accès à une nouvelle génération d’architectes aux grands projets, parfois internationaux, qui il y a encore quelques années leur étaient inaccessibles. Une nouvelle donne qui invite à questionner de fond en comble la pratique traditionnelle de ce métier d’interfaces.

Juin
Inventons la Métropole du Grand Paris (kick-off meeting de l’opération à la Halle Baltard de Nogent)

Forte de ses 7 millions d’habitants et de son attractivité entrepreneuriale, Paris, la plus importante métropole française a lancé dès Février un appel international à projets de développement de la qualité de vie urbaine, s’adressant à tous les acteurs qui souhaitent inventer la métropole de demain : architectes, urbanistes, promoteurs, investisseurs, start-ups et même associations ou communautés citoyennes. L’enjeu : inventer de nouveaux espaces innovants, des modèles de la ville durable et intelligente. Pour la première fois, les maires se sont réunis pour lancer ensemble et en même temps leurs projets de smart city en de multiples points de la métropole. Les maires de la métropole apportent 110 terrains dont ils maîtrisent le foncier et les céderont aux entreprises porteuses des meilleurs projets, après décision d’un jury dont ils sont membres. Ces sites exceptionnels sont proposés afin d’inventer de nouveaux quartiers autour des gares qui ponctueront les 200 kms du futur métro en construction autour de Paris. Je me ferai aussi l’écho de l’avancement de ce projet d’envergure dans ma chronique en 2017 !

Juillet
Trophée Archizinc

Un cru exceptionnel, des réalisations pertinentes et très contextuelles. Un jury international attentif et des lauréats inspirants. Tout ce qu’il fallait pour faire de la cérémonie de remise des prix au Théâtre du Châtelet un vrai évènement d’architecture.

Août
Visite de la mine Vieille Montagne de Nenthead (UK)

Se retrouver au milieu de nulle part dans la brume du Nord de l’Angleterre et entendre évoquer la mémoire de notre entreprise avec autant d’émotion et de passion, restera pour moi un grand moment de 2016. En soixante ans, La Vieille Montagne a changé la vie de cette communauté en y apportant progrès et prospérité. En 2017, dans le cadre de mes Posts dédiés à la Saga Vieille Montagne, je vous parlerai des traces positives laissées par nos ingénieurs dans toute l’Europe.

Septembre
Zhangjijie grand canyon glass bridge

Les passerelles ont du succès. Elles relient élégamment les quartiers, franchissent les réseaux autoroutiers et de chemins de fer. Elles font l’événement mais parfois un peu trop. Comme par exemple à Liège où la nouvelle passerelle sur la Meuse a tangué et a failli s’effondrer sous le poids de l’affluence de visiteurs lors de son inauguration. Situation identique, et encore plus impressionnante, au-dessus grand canyon de Zhangjijie, dans le sud de la Chine. Les visiteurs ont été dix fois plus nombreux qu’attendu. Il a fallu interrompre les visites pour la renforcer. Preuve qu’un pont vaut bien plus que le franchissement qu’il autorise. C’est une prouesse, une œuvre d’art et un point de vue nouveau sur le paysage.

Octobre
Customisation > la couleur du zinc à la demande

Le pas est franchi. Après avoir inventé le Pigmento (le zinc prépatiné teinté), VMZINC propose aux architectes de choisir la couleur qu’ils souhaitent pour leur façade ou leur couverture. Cette logique de personnalisation - en anglais « customisation » - est aussi à l’œuvre dans la gamme des produits perforés et ouvre la voie à des productions sur mesure de panneaux et profils de façade (motifs à la demande, pixellisation d’images pour des systèmes de clins ou de cassettes, des pare-soleils ou des murs –rideaux).

Novembre
COP 22 à Marrakech

Prolongation des accords de Paris validés en décembre 2015 par les parlements de la majorité des pays participants à la COP 21 (y compris la Chine et les Etats-Unis), la COP 22 qui s’est tenue au Maroc devait enfoncer le clou et confirmer qu’il ne serait plus jamais possible de revenir en arrière ! Objectif atteint

Décembre
Quelques références VMZINC de l’année !

- Immeubles de logements collectifs MANCHESTER UK

- Stade US BANK MINNEAPOLIS Minnesota USA

- Centre médical RINKU OSAKA JAPON (Azengar)

- Quartier POUNBURY DORCHESTOR UK (ornements)

- Monash University MELBOURNE AUSTRALIE

- Château à la Française GUANZHOU CHINE (ornements)

  Chronique de Roger Baltus