Chantier en AZENGAR

 

1er chantier en AZENGAR : Groupe scolaire Jules Verne, Chatenay Malabry
10/11/2014

Maitre d'ouvrage : Groupe scolaire Jules Verne, Chatenay-Malabry (92)

Architecte : ARCHI5PROD - CHARLES-HENRI GUET

Installateur : SP TOITURE - PATRICK SPAGNIUOLO

Cette réhabilitation, réalisée en trois phases successives de 2014 à 2016, vise à redonner une identité et une unicité à un ensemble de bâtiments disparates des années 60, dont seuls trois éléments en béton ont été conservés.

Dès l'origine du projet, l'architecte a choisi le zinc pour l'élaboration d'un bardage original et esthétique. Afin d’apporter de la luminosité et du rythme au calepinage de la façade, l’architecte avait opté pour une alternance de trois zincs de couleurs distinctes: du PIGMENTO Bleu cendre, du QUARTZ-ZINC et du zinc naturel. Cette pixellisation et les lignes marquées du joint debout offrent une identité forte à l’enveloppe. Déclinées en éléments perforés sur la partie Sud, elles jouent le rôle de brise-soleil. L’ensemble s’harmonise avec les nouvelles extensions de forme courbe et revêtues de bois.

Lors de la présentation du projet, il a fallu convaincre l’équipe municipale sur le choix du zinc naturel, dont la patine allait modifier rapidement l’aspect. «AZENGAR a permis de résoudre cette problématique tout en conservant un zinc très clair, non homogène et un peu rugueux qui apporte une touche de lumière au calepinage. La texture particulière d’AZENGAR rend la matière expressive, comme déjà un peu érodée par le temps. Ce nouveau produit signe le retour à des matériaux authentiques, pérennes, dont l’entretien est facile et la pose moins onéreuse que pour d’autres aspects de surfaces.», explique l’architecte CHARLES-HENRI GUETIN, Associé de l’agence ARCHI5PROD.

Lors de la mise en œuvre, l’équipe d’artisans de la société SP TOITURE a souligné la facilité de façonnage d’AZENGAR. «Sa manipulation ne laisse aucune trace de doigts, ni de marquage de machine, ce qui accélère la réalisation du chantier. Il se tient bien et limite les effets de vagues lors de l’opération de sertissage des joints.» indique PATRICK SPAGNIUOLO, Gérant.